Questions et réponses

Questions fréquemment posées concernant les traitements orthodontiques.

1. Quels sont les avantages de traitements orthodontiques?

Les traitements orthodontiques ont des indications aussi bien fonctionnelles qu’esthétiques. Un bon positionnement de la mâchoire et des dents et une dentition correspondante constituent les conditions nécessaires d’un fonctionnement optimal de la mastication, de la déglutition, de la parole, d’une fermeture de la bouche et d’une respiration correctes. De belles dents et un bon positionnement des dents nous permettent de rire sans entrave et améliorent l’estime de soi.



2. Quand les premiers examens devraient-ils être effectués chez les enfants?

Chez les enfants, un premier examen orthodontique est indiqué entre 6 et 8 ans. De nombreux problèmes orthodontiques se corrigent plus facilement et de manière plus satisfaisante chez les enfants avant le ralentissement de la croissance de la mâchoire. Commencer le traitement plus tôt peut éventuellement permettre d’éviter des mesures plus complexes. Certains traitements nécessitent beaucoup de temps et requièrent surtout une croissance suffisamment avancée de la mâchoire. Dans le cas d’un traitement entamé trop tard, les problèmes sont susceptibles de ne plus pouvoir être réglés de manière optimale ou leur résolution pourrait nécessiter également des mesures de chirurgie maxillo-faciale.



3. Les adultes peuvent-ils aussi se soumettre à un traitement orthodontique?

Il n’est jamais trop tard d’entamer un traitement orthodontique chez des adultes. Des patients retraités subissent eux aussi des traitements orthodontiques. La possibilité d’un traitement invisible ou à peine visible tel que la technique linguale ou les aligneurs est particulièrement valable chez les adultes. Les problèmes orthodontiques qui concernent le positionnement des dents peuvent être corrigés chez les adultes aussi bien que chez les enfants. Des facteurs complexes tels qu’un défaut de croissance de la mâchoire donnent éventuellement lieu à une planification spéciale du traitement. Chez les adultes, le défaut de croissance de la mâchoire, une éventuelle récession gingivale ou une perte osseuse du parodonte (maladies parodontales) ainsi que des dents usées, endommagées et manquantes peuvent s’accompagner de certaines modifications du type de traitement et de son résultat.


4. En tant que jeune ou adulte, dois-je porter tout le temps des «bagues»?

Il existe actuellement diverses possibilités de traitements invisibles ou à peine visibles. En font par exemple partie la technique linguale pour laquelle les brackets sont collées sur la face intérieure des dents, les aligneurs, des rails en plastique transparents ou des brackets transparentes ou à la couleur des dents.



5. Combien de temps durent les traitements orthodontiques?

La durée du traitement varie d’un cas à l’autre. De simples corrections du positionnement des dents peuvent souvent être achevées en l’espace de six à douze mois. Des cas orthodontiques plus complexes, par exemple ceux faisant appel à divers appareils orthodontiques, peuvent prendre plusieurs années. Les traitements durent souvent entre deux et trois ans.



6. Les traitements orthodontiques sont-ils douloureux?

Les traitements orthodontiques font partie des traitements les moins douloureux dans le domaine des soins dentaires et sont peu invasifs. En règle générale, la tension générée par les traitements orthodontiques sur les appareils orthodontiques est perçue comme désagréable au début.



7. Qui prend en charge les coûts d’un traitement orthodontique?

La question des coûts doit être systématiquement et expressément clarifiée avant le début de tout traitement. Il est impossible de fournir des informations générales. L’assurance-maladie obligatoire (LAMal) ne prend en principe en charge que très peu de traitements orthodontiques. Des assurances complémentaires privées proposent des couvertures limitées, surtout en l’absence de problème préexistant ou jusqu’à un certain âge chez les enfants. Les cas graves sont pris en charge par l’assurance-invalidité (AI) mais uniquement avant que le patient n’ait atteint l’âge de 20 ans. Une clarification au cas par cas doit ici aussi être entreprise.



8. Que se passe-t-il à la fin d’un traitement orthodontique?

La rétention se produit à la fin de tout traitement orthodontique. La rétention est une phase de stabilisation pendant laquelle les dents sont maintenues dans leur nouvelle position. La rétention est assurée par des appareils orthodontiques tels que des retainers appliqués sur la face intérieure ou des plaquettes. La phase de rétention se caractérise par une durée variable. À l’heure actuelle, la tendance dans les cabinets et dans le monde scientifique est aux phases de rétention longues.