Pour les enfants et les jeunes

L’orthodontie chez les enfants et les jeunes

Tant que la mâchoire n’a pas atteint son état adulte, c’est-à-dire chez les enfants et les jeunes jusqu’à une certaine limite de développement, des appareils orthodontiques peuvent influencer la croissance de la mâchoire et le positionnement des dents.
Il s’agit essentiellement de faire correspondre correctement la mâchoire supérieure et la mâchoire inférieure entre elles pour donner lieu à une forme harmonieuse du visage. L’orthodontie est ainsi également synonyme de position des os.
Il est conseillé d’identifier aussi précocement que possible les besoins de traitement orthodontique de vos enfants, soit entre 6 et 8 ans. De nombreux problèmes orthodontiques se corrigent plus facilement et de manière plus satisfaisante chez les enfants avant le ralentissement de la croissance de la mâchoire. Les enfants subissant un traitement sont la plupart du temps âgés de 11 à 12 ans, c’est-à-dire l’âge de la croissance prépubère. Certains traitements doivent toutefois être entamés plus tôt. Votre médecin de famille, votre dentiste scolaire ou notre cabinet orthodontique spécialisé se fera un plaisir de vous conseiller.


Si la croissance est déjà terminée et si les os de la mâchoire sont mal positionnés (et pas uniquement les dents), une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour corriger les proportions des os de la mâchoire. Des appareils orthodontiques permettent toutefois de corriger le positionnement pur des dents pendant toute la vie, c’est-à-dire également chez les jeunes quelque peu plus âgés. Il est également possible d’utiliser des appareils à peine visibles (comme la technique linguale ou les aligneurs) chez les jeunes plus âgés.

En guise de procédure d’accompagnement de traitements orthodontiques, des mesures de chirurgie orale légères telles que l’extraction de dents de sagesse ou d’autres dents peuvent également être prises. Des cas plus graves sont résolus en collaboration avec des spécialistes tels que des chirurgiens maxillo-faciaux.


Nous tenons à bien coopérer avec votre médecin de famille et à le tenir régulièrement informé du traitement orthodontique.


Suite à un traitement orthodontique, une stabilisation adaptée au type de traitement, appelée rétention, est toujours nécessaire. Les dents, les tissus mous et la mâchoire doivent d’abord «s’habituer» aux nouvelles proportions. Pour rester stables, ils sont maintenus au bon endroit à l’aide d’appareils de rétention spéciaux (par exemple des retainers collés de manière permanente, des plaques de rétention amovibles, etc.). Les dents peuvent toutefois se déplacer même si une rétention a été effectuée, si bien qu’un nouveau traitement orthodontique pourrait s’avérer nécessaire.